Espace de partage
A lire en ce moment
La Pmev concrètement
Echanger sur la Pmev
Connexion...
 
Liste des membres Membres : 3149

membres 5 derniers membres :
XxwAloleGV   darrenxq3   OznAloleGV   DanielkeeloRE   AnhiptLZ   
membres Visites du jour : (6) nsteinerik    ssleeveswedding    butler10    ttebergeaupaule    eenglerholl    lciullodext   

Votre pseudo :

Mot de passe :

[ Mot de passe perdu ? ]


[ Devenir membre ]


  Membre en ligne :
  Anonymes en ligne : 17

Total visites Total visites: 8011147  

Contact - Infos
Archives
des nouvelles


+ Année 2013
+ Année 2011
+ Année 2010
+ Année 2009
+ Année 2008
 -  Année 2007
+ Année 2006
+ Année 2005
+ Année 2004

Il est en ligne et consultable ici :

http://www.pmev.fr/articles.php?lng=fr&pg=3180

En conclusion, 15 propositions sont formulées :

1 - Affirmer que la maternelle est une école à part entière et non « entièrement à part » en rendant obligatoire la scolarité dès trois ans révolus.

2 - Présenter clairement les objectifs prioritaires de l’école maternelle et détailler pour chacune des trois années des programmes et les progressions spécifiques.

3 - Se désengager progressivement de la scolarisation à deux ans.

4 - Rendre obligatoire une formation spécifique d’au moins 50 heures pour les enseignants qui se destinent à l’école maternelle. Ce module sera proposé aussi bien en formation initiale que continue.

5 - Prendre en compte de manière significative l’école maternelle dans la formation des cadres : IEN et CP ; on veillera à placer un CP spécialisé dans chaque équipe de circonscription.

6 - Organiser des rencontres individuelles obligatoires avec les parents en début d’année et chaque trimestre.

7 - Organiser la classe afin que chaque élève bénéficie chaque jour de plusieurs ateliers dont au moins un atelier d’apprentissage animé par l’enseignant.

8 - Lire aux élèves des textes de qualité deux fois par jour avec exploitation pédagogique et constituer progressivement un patrimoine culturel commun (liste de textes pour l’école
maternelle).

9 - Enrichir, de façon régulière et progressive, le stock lexical de chaque élève ; constituer un « trésor lexical » dans chaque classe : un mot nouveau par jour.

10 - Faire de la maîtrise de la langue l’objectif essentiel de l’école maternelle ; mettre en place des ateliers spécifiques, obligatoires et quotidiens permettant :
- la mise en évidence des droits et devoirs de la communication.
- l’éveil puis la maîtrise de la conscience phonologique.
- la sensibilisation à l’organisation syntaxique.
- un entraînement rigoureux aux gestes graphiques.

11 - Garantir le repérage et le suivi des enfants présentant des troubles spécifiques de langage.

12 - Faire des classes de 20 élèves maximum dans les zones d’insécurité linguistique. Veiller à la stabilité des enseignants et exiger des projets d’écoles qui prennent en compte la diversité culturelle.

13 - Mettre en place d’un programme de mobilisation des étudiants pour renforcer la médiation individuelle pour les élèves en difficulté de langage hors temps scolaire.

14 - Evaluer le degré de maîtrise de la langue dans ses différentes dimensions à la fin de la grande section afin d’éclairer les choix de rythme et de progression au CP.

15 - Favoriser la création, la conception et la diffusion d’outils (manuels et multimédias) spécifiques aux apprentissages en maternelle.

bonne lecture


^ Haut ^